Escapade en Tunisie : Histoire et beauté
du 5 au 15 novembre 2009


Cliquez pour voir en plus grand svp - Photos : Bernard Joubert, André Pons, Wanda Hannecart-Weyth. Tous droits réservés.Nouveau défi pour le MGCF, après avoir visité le Maroc en 2006, « L’ESCAPADE EN TUNISIE » est au programme de nos MG en 2009.
 
Cliquez pour voir en plus grand svp - Photos : Bernard Joubert, André Pons, Wanda Hannecart-Weyth. Tous droits réservés.Cette fois Jean-Jacques et Annie ATHIAS mettent la barre encore plus haut, la préparation et le suivi du voyage est effectué sans le concours d’une agence locale !
Après de nombreux échanges, ils décident d’aller valider sur place les différentes options, et de traiter en direct avec les hôtels, les restaurants et autres prestataires.
Bien leur en a pris car malgré cette préparation méticuleuses,au cours du voyage Jean-Jacques a consacré tout son temps à négocier et renégocier chaque éléments du contrat pour s’assurer de la qualité des prestations et rester dans son enveloppe, et cela jusqu’au dernier repas pris à bord du bateau de retour (chapeau !).
 
Cliquez pour voir en plus grand svp - Photos : Bernard Joubert, André Pons, Wanda Hannecart-Weyth. Tous droits réservés.Rendez vous sur le port de « la Joliette » à Marseille, première surprise, il manque une MGB GT, celle de Jocelyne et Francis dont le radiateur mis hors d’usage au cours d’une manœuvre sur le parking de leur hôtel à Arles. Après un court moment de découragement, ils continuent avec nous, Jean Jacques a déjà trouvé une « MG CLIO » de remplacement qui nous attend à Hammamet.
 Cliquez pour voir en plus grand svp - Photos : Bernard Joubert, André Pons, Wanda Hannecart-Weyth. Tous droits réservés.
Deuxième surprise des  «Pijeos » se sont glissées dans notre convoi ! Afin de faire face à des défections de dernière heure et pour ne pas créer de jalousie au sein de sa famille automobile, Jean-Jacques a sorti sa 504 confiée à un couple d’amis, George-Alain et Danielle, et a convié une autre 504 conduite par Babou et Claude (spécialiste du banc Bourguignon !) ; pour faire la causette.
Dès notre arrivée à TUNIS sous le soleil, accueil avec dromadaires, orchestre local, et le Président de L’automobile club des voitures anciennes de Tunisie, qui est venu nous saluer.
 
Cliquez pour voir en plus grand svp - Photos : Bernard Joubert, André Pons, Wanda Hannecart-Weyth. Tous droits réservés.Cliquez pour voir en plus grand svp - Photos : Bernard Joubert, André Pons, Wanda Hannecart-Weyth. Tous droits réservés.Après une courte étape, qui nous fait traverser des zones périurbaines, notre première halte est HAMMAMET. Le soir aux cours d’un pot d’accueil, la remise par Jean-Jacques des petits cadeaux prévus pour accompagner cette escapade, (chapeaux de brousse, gobelets et médaille MG), nous permet de mieux faire connaissance avec les nouveaux participants. La cérémonie à été troublé par deux intrus Ecossais en kilt ! (Joël et Serge).
 
Sont à l’honneur David et Simone, couple franco-anglais âgés de quatre-vingts ans cette année et qui font le voyage en TD  depuis la Charente. Autre couple en TD, Jean et Yannick venus de Loire-Atlantique. Richard et Wendy en MGB GT que nous avons déjà croisés en Touraine leur terre d’accueil. Et, pour terminer les gens du Nord, Fabrice et Frédérique en MGA, Daniel et Isabelle en TF 160, qui nous avaient rejoints pour la sortie dans « Le Kent ».

Cliquez pour voir en plus grand svp - Photos : Bernard Joubert, André Pons, Wanda Hannecart-Weyth. Tous droits réservés.En route pour SOUSSE, via KAIROUAN, nous commençons à découvrir les longues routes rectilignes, plates bordées d’eucalyptus odorants et de cultures d’oliviers à perte de vue.
A KAIROUAN ville blanche et plate ponctuée d’innombrables minarets nous visitons la cour de la mosquée avec son calendrier perpétuel Dans sa médina, nos regards attrapent avec délice les scènes tranquilles des artisans au travail.
En fin de soirée Jean-Jacques nous a réservé une surprise, remise de chèches siglés MGCF. Aussitôt concours, chacun essaie de se coiffer du chèche, fou- rires assurés avec Fabrice qui nous le fait façon « lutteur de sumo ».
 
Cliquez pour voir en plus grand svp - Photos : Bernard Joubert, André Pons, Wanda Hannecart-Weyth. Tous droits réservés.Aujourd’hui, grosse étape direction le sud, EL JEM, SFAX, GABES, MATMATA, et premières pannes. Le condensateur de la « Twin Cam » de Benoit claque, Joël fournit la pièce et le montage est assuré par Vincent. Plus tard la « B » de Bernard stoppe brutalement, mais l’assistance rapide n’est pas loin, Vincent et Francis remplacent le doigt de délco.
Cliquez pour voir en plus grand svp - Photos : Bernard Joubert, André Pons, Wanda Hannecart-Weyth. Tous droits réservés.El JEM et son amphithéâtre romain nous apparaît au détour de la route, comme un colosse de pierres ocre barrant l’horizon. Cette arène elliptique qui abritait les combats de gladiateurs dès le 3e siècle, commence à être restaurée.
En fin de journée, sur une longue route poussiéreuse, nous découvrons avec stupeur la police locale qui décide de « sécuriser » notre progression en convoi ! En faite une Alfa Roméo avec son shérif, toute sirène hurlante, phares allumés, pousse les locaux sur le bas côté en terre battue.
Notre arrivée nocturne la veille au soir (le soleil se couche à 17h 30) nous a privés d’une montée magique vers MATMATA porte du sud, dans un site grandiose, lacune que nous comblons le lendemain matin.
 
Cliquez pour voir en plus grand svp - Photos : Bernard Joubert, André Pons, Wanda Hannecart-Weyth. Tous droits réservés.Apres une nuit passée dans un hôtel troglodyte, et visite d’ un habitat lui aussi troglodyte, direction TOZEUR ; journée très roulante dédiée enfin aux grandes étendues du sud.  A DOUZ changement de monture, nous troquons nos voitures préférées contre des dromadaires ou des calèches pour une petite virée dans les dunes à Zaafrane.Le déjeuner local nous attend sous des tentes berbères dans une palmeraie de palmiers dattiers.(le dessert).
Les conducteurs se régalent toute la journée avec en final la traversée du « Chott El Jerid » grands marécages recouverts d’une croûte de sel, l’aiguille du compte tour dans le rouge !! C’est chic la Tunisie il n’y a pas de radar !
 
Cliquez pour voir en plus grand svp - Photos : Bernard Joubert, André Pons, Wanda Hannecart-Weyth. Tous droits réservés.Le lendemain à TOZEUR, visite de la palmeraie pour certains, les autres mettent la journée de repos pour profiter du hammam, des massages, de la piscine ou faire de la mécanique. La « twin Cam » de Benoit a fait l’étape sur le plateau, une des batteries 6V est claquée, Benoit avec l’aide de Bernard adapte une 12V de fabrication locale et resserrent la cartouche d’huile qui fuyait.
Richard répare l’échappement de sa BGT, Patrice et Vincent consolide le support de dynamo a l’aide d’une patte reconstruite, dans un garage. Ils sont forts ces tunisiens !
Soirée folklorique touristique chez El Halfi : dresseur de serpent et fantasia se succèdent. Le dîner est entrecoupé de tambours, tambourins et « d’hals » flûtes de métal au son strident et lancinant qui retentiront longtemps après dans nos oreilles. J’oubliais les danseuses du ventre et les gros plans de Dédé.
 
Cliquez pour voir en plus grand svp - Photos : Bernard Joubert, André Pons, Wanda Hannecart-Weyth. Tous droits réservés.Depuis TOZEUR, nous remontons vers le nord jusqu’à LE KEF en passant par Gafsa, et les ruines de Sbeilta, avec son forum, un baptistère en mosaïque, ses temples dans un état de conservation étonnant.
Sur la route devant un collège, des ralentisseurs nous obligent à freiner, des jeunes en profitent pour nous caillasser, et tentent de voler la valise fixée à l’arrière de la TD de Jean et Yannick se fait violemment arracher son chapeau.
Episode qui va ternir un peu ce rallye. Des caillassages répétés sur nos belles anglaises nous obligeront à les signaler auprès de la police locale.
Heureusement nous recevons un accueil très chaleureux à l’hôtel des Pins à Le Kef., une citadelle à l’écart des circuits touristiques. Un représentant du gouverneur s’est déplacé pour s’excuser de l’incident et nous réitère ses souhaits de bienvenue.
En fin de soirée, Claude nous relate la journée à la manière de la « Pijeot et la Mji » (voir annexes)
Cliquez pour voir en plus grand svp - Photos : Bernard Joubert, André Pons, Wanda Hannecart-Weyth. Tous droits réservés.Après la traversée de la vieille ville du Kef nous retrouvons une route de montagne qui va nous conduire à DOUGGA site romain escarpé et très bien conservé. Une charmante guide « Mona » nous fait revivre le Capitole et son Forum, les temples, les thermes et les latrines. Dans le théâtre, nouveau sketch de « Claudius » qui teste la portée de sa voix ; rires et applaudissements lui répondent.
Cliquez pour voir en plus grand svp - Photos : Bernard Joubert, André Pons, Wanda Hannecart-Weyth. Tous droits réservés.La route qui traverse les montagnes de Medjerda est un régal pour le pilotage et pour les yeux, paysage vallonnée peuplé de chênes lièges. Arrivée à TABARKA, station balnéaire où sont réunies la mer et la forêt. Ce soir c’est l’anniversaire de Serge à l’hôtel et il s’en rappellera longtemps.
Aujourd’hui journée « échangiste », de voitures bien sûr. On passe d’une ancienne à une moderne, on essaie, on compare.
De TABARKA à TUNIS nous grimpons à 700 m avec de belles forêts de conifères coupées de grands virages.
Halte avant Tunis, pour se retrouver et finir nos bouteilles d’apéritif avec des petits pains chauds.
L’après midi libre, mais toujours en petits groupes, découverte de Carthage et Sidi Boussaid. Ce charmant village avec ses ruelles pavées, surplombe la baie de Tunis. Ses maisons blanches sont ponctuées de portes cloutées et de moucharabiehs d’un bleu éclatant. C’est le « Montmartre huppé » tunisien. Un petit thé à la menthe au Café des délices chanté par Bruel, est incontournable
.
Cliquez pour voir en plus grand svp - Photos : Bernard Joubert, André Pons, Wanda Hannecart-Weyth. Tous droits réservés.Aujourd’hui nos voitures se reposent, elles auront quand même dévoré 1800kms ! C’est en car que nous allons visiter le musée du Bardo à Tunis. Il est installé dans un somptueux palais d’un « Bey ».Il rassemble une collection unique de mosaïques récupérées dans tout le pays; de la préhistoire, aux époques punique, romaine, chrétienne et arabo-musulmane. Ces mosaïques de pierres et de pâte de verre présentées sur, les murs et au sol ont gardé des couleurs étonnantes.
JJ nous a concocté une dernière soirée mémorable, un restaurant sur l’eau, avec des petites salles intimes. Un orchestre tunisien de jazz nous accompagnera toute la soirée.
 
Annie et Jean-Jacques Athias, les gentils organisateurs ! Cliquez pour voir en plus grand svp - Photos : Bernard Joubert, André Pons, Wanda Hannecart-Weyth. Tous droits réservés.Notre groupe très soudé a remercié les gentils « JO » en leur offrant un seau à champagne en argent martelé pour JJ et un sac à mains très tendance pour Annie. Tous les deux ont gardé le sourire et leur bonne humeur tout au long du voyage. Et pourtant JJ a du marchander chaque jour toutes les prestations. Mais les hôteliers tunisiens ne connaissaient pas la ténacité de JJ qui avec de grands sourires ne lâche jamais prise !
 
 
Christiane et Bernard Joubert
 
Photos : Wanda Hannecart-Weyth, Bernard Joubert, André Pons. Tous droits réservés.

La galerie photo complète avec 35 photos se trouve ici, cliquez sur ce lien pour la voir....