Comme écrit dans tous les bons calendriers : années paires = années Rebloch’run !

Donc, le 3ème du nom s’est tenu les 11 et 12 septembre 2010.


Comme à chaque fois, la majorité des participants avaient tenu à se retrouver dès le vendredi soir, à l’hôtel-restaurant « La Croix St Maurice » au Grand-Bornand, pour recevoir le road-book, la plaque du rallye représentant une MGB-GT au Cormet de Roselend et un tee-shirt aux couleurs du MGCF affichant dans son dos la photo du 1er Rebloch’run en 2006, et être frais et dispos pour attaquer les choses sérieuses le lendemain.


Dès 9 heures, samedi matin, Anne et Jacques, du haut de l’escalier de l’hôtel, nous ont fait les dernières recommandations, et après remise du questionnaire de la journée, départ de minute en minute des 27 participants, vers La Clusaz , pour un 1er arrêt photos au col des Aravis (1486m) puis descente vers Flumet, ensuite Notre Dame de Bellecombe et arrivée à la station des Saisies où nous attendait une question sur la carrière et les médailles de Frank Piccard, l’enfant du pays.
En route vers Hauteluce, puis au choix : une route « normale » ou celle du col du Pré-Boudin beaucoup plus étroite et pittoresque… Après un passage dans Beaufort, accompagné du son des accordéons, nous allons
vers Arèches et attaquons une vraie route de montagne, sinueuse et étroite, peuplée de cyclistes et de randonneurs pédestres, dans laquelle nous avons dû croiser 4 ou 5 véhicules à moteur, et vue la largeur de la route, c’était suffisant… mais la sécurité était assurée : le fil électrique qui délimite le champ d’action des vaches, délimitait la route et faisait office de rail de sécurité… La récompense était l’arrivée au refuge du Plan de la Lai (1844m) où Claude a enfin décapoté sa TF… Mais, quelle vue magnifique sur le lac et le barrage de Roselend !
Arrivée vers midi à l’auberge de la Nova, à l’entrée de la Vallée des Glaciers, où nous fut servi un excellent déjeuner en plein air, après 77 km parcourus dans la matinée.

Départ vers 15 heures, pour 135 km près du Massif du Mont Blanc.
Après 27 km, traversée de Beaufort (sans les accordéons) et arrêt à la Coopérative Laitière pour faire le plein de ce délicieux fromage. En route vers le Signal de Bisanne (1939m) pour un regroupement afin d’admirer un paysage magnifique des Alpes sur 360° ! Superbe !!!
Descente vers les Saisies, traversée de Praz sur Arly, de Megève, de Sallanches, (pour la petite histoire, pratiquement le 1er endroit avec un pompe à essence depuis La Clusaz) Combloux, et un détour devant le Carmel du Reposoir, lieu magnifique habité par les Carmélites. Arrivée au Grand Bornand pour la nuit après le passage du mythique col de la Colombière.
A l’arrivée un cadeau pour chacun : une bouteille de vin blanc de Savoie, une bouteille de vin rouge de Savoie, et bien entendu le traditionnel Reblochon, spécialité locale s’il en est...

Dimanche matin, même lieu, même heure, et mêmes participants que la veille, et un blocage de cou pour Fred… ah, ces jeunes mariés… Et départ pour 82 km avec un impératif : être sur le quai d’embarquement à Annecy à 12 heures pétantes !
Passage par La Clusaz et rencontre avec les vaches qui se rendaient à la foire, par la même route que nous ! Une très belle, bruyante et odorante rencontre … Passage devant la poste de Manigo
d, qui est un bâtiment très joliment conservé. Montée du col du Marais, du col de l’Epine, et du col de la Forclaz avec arrêt obligatoire pour profiter du lac d’Annecy, vu depuis  1157m d’altitude. Nous sommes près également de l’aire d’envol des ailes volantes du club « Adrénaline ».
Ensuite, descente vers Annecy par Menthon St Bernard et son château, et arrivée à l’hôtel de ville où le parking nous était réservé.
Embarquement sur le bateau de croisière « Libellule », pour un déjeuner-croisière sur le Lac.

La remise des prix a eu lieu à la fin du repas, un certain nombre de cadeaux reprenant l’emblème du Grand Bornand (la vache) ont été distribués.
Le podium est ainsi  constitué:
- à la 3ème place, l’équipage Pons qui gagne une paire de jumelles, 
- à la seconde place,  l’équipage Lemaire qui remporte un cadre photo numérique,
- et enfin, le grand gagnant est l’équipage féminin composé de Wanda Hannecart et de sa souriante cousine Isabelle, récompensé par un appareil photo numérique. 


Cette superbe manifestation s’est terminée vers 15 heures.

Un grand merci aux participants d’avoir respecté les horaires, à la météo d’avoir été si généreuse pendant ce week-end et à Anne et Jacques pour ce superbe parcours et cette organisation sans faille.

Un rebloch’ comme on les aime : fait à cœur, parfumé, avec un goût de reviens-y….     

Alain Seutin

Photos : Jacques Benbassat, André Pons, Alain Seutin

la galerie photo complète se trouve ici