Organisé par l’association du GP Rétro du Puy Notre Dame, cette manifestation propose tant au public qu'aux pilotes, une manifestation de qualité, placée sous le signe de la convivialité et de la bonne humeur.  Le dernier week-end de juillet, ces subtiles mécaniques, parfois capricieuses, se retrouvent le samedi pour un rallye touristique en Val de Loire, et le dimanche, sur parcours fermé dans le centre du village. Il y a toujours de superbes autos, motos et side-cars, pour le plus grand plaisir d’un public nombreux. Bugatti et autres Amilcar, Riley, Morgan, Frazer Nash ou Darmont et bien sûr des MG. Les motos et side-cars ne sont pas en reste : Alcyon, Triumph, New Map ou Terrot sont également attendus, et font de cette journée un moment inoubliable. Igor Biétry nous a régalés de ses commentaires et de ses anecdotes.  Jean Marc Bouson, l’animateur de la région Pays de Loire, avait organisé la présence du MG Club de France, avec un espace réservé aux MGistes. Une dizaine de MG étaient présentes : MGB, MGA, Midget, séries T et la NA de 1934, toujours en rodage depuis sa restauration, d’Alain B. Nous avons pu apprécier le spectacle, encourager les membres du club présents sur la piste et avons passé de bons moments ensemble.  Nul doute que le club sera encore présent pour l’édition 2019.  Philippe AubryOrganisé par l’association du GP Rétro du Puy Notre Dame, cette manifestation propose tant au public qu'aux pilotes, une manifestation de qualité, placée sous le signe de la convivialité et de la bonne humeur.Organisé par l’association du GP Rétro du Puy Notre Dame, cette manifestation propose tant au public qu'aux pilotes, une manifestation de qualité, placée sous le signe de la convivialité et de la bonne humeur.  Le dernier week-end de juillet, ces subtiles mécaniques, parfois capricieuses, se retrouvent le samedi pour un rallye touristique en Val de Loire, et le dimanche, sur parcours fermé dans le centre du village. Il y a toujours de superbes autos, motos et side-cars, pour le plus grand plaisir d’un public nombreux. Bugatti et autres Amilcar, Riley, Morgan, Frazer Nash ou Darmont et bien sûr des MG. Les motos et side-cars ne sont pas en reste : Alcyon, Triumph, New Map ou Terrot sont également attendus, et font de cette journée un moment inoubliable. Igor Biétry nous a régalés de ses commentaires et de ses anecdotes.  Jean Marc Bouson, l’animateur de la région Pays de Loire, avait organisé la présence du MG Club de France, avec un espace réservé aux MGistes. Une dizaine de MG étaient présentes : MGB, MGA, Midget, séries T et la NA de 1934, toujours en rodage depuis sa restauration, d’Alain B. Nous avons pu apprécier le spectacle, encourager les membres du club présents sur la piste et avons passé de bons moments ensemble.  Nul doute que le club sera encore présent pour l’édition 2019.  Philippe Aubry

 

Le dernier week-end de juillet, ces subtiles mécaniques, parfois capricieuses, se retrouvent le samedi pour un rallye touristique en Val de Loire, et le dimanche, sur parcours fermé dans le centre du village. Il y a toujours de superbes autos, motos et side-cars, pour le plus grand plaisir d’un public nombreux.

Organisé par l’association du GP Rétro du Puy Notre Dame, cette manifestation propose tant au public qu'aux pilotes, une manifestation de qualité, placée sous le signe de la convivialité et de la bonne humeur.  Le dernier week-end de juillet, ces subtiles mécaniques, parfois capricieuses, se retrouvent le samedi pour un rallye touristique en Val de Loire, et le dimanche, sur parcours fermé dans le centre du village. Il y a toujours de superbes autos, motos et side-cars, pour le plus grand plaisir d’un public nombreux. Bugatti et autres Amilcar, Riley, Morgan, Frazer Nash ou Darmont et bien sûr des MG. Les motos et side-cars ne sont pas en reste : Alcyon, Triumph, New Map ou Terrot sont également attendus, et font de cette journée un moment inoubliable. Igor Biétry nous a régalés de ses commentaires et de ses anecdotes.  Jean Marc Bouson, l’animateur de la région Pays de Loire, avait organisé la présence du MG Club de France, avec un espace réservé aux MGistes. Une dizaine de MG étaient présentes : MGB, MGA, Midget, séries T et la NA de 1934, toujours en rodage depuis sa restauration, d’Alain B. Nous avons pu apprécier le spectacle, encourager les membres du club présents sur la piste et avons passé de bons moments ensemble.  Nul doute que le club sera encore présent pour l’édition 2019.  Philippe AubryOrganisé par l’association du GP Rétro du Puy Notre Dame, cette manifestation propose tant au public qu'aux pilotes, une manifestation de qualité, placée sous le signe de la convivialité et de la bonne humeur.  Le dernier week-end de juillet, ces subtiles mécaniques, parfois capricieuses, se retrouvent le samedi pour un rallye touristique en Val de Loire, et le dimanche, sur parcours fermé dans le centre du village. Il y a toujours de superbes autos, motos et side-cars, pour le plus grand plaisir d’un public nombreux. Bugatti et autres Amilcar, Riley, Morgan, Frazer Nash ou Darmont et bien sûr des MG. Les motos et side-cars ne sont pas en reste : Alcyon, Triumph, New Map ou Terrot sont également attendus, et font de cette journée un moment inoubliable. Igor Biétry nous a régalés de ses commentaires et de ses anecdotes.  Jean Marc Bouson, l’animateur de la région Pays de Loire, avait organisé la présence du MG Club de France, avec un espace réservé aux MGistes. Une dizaine de MG étaient présentes : MGB, MGA, Midget, séries T et la NA de 1934, toujours en rodage depuis sa restauration, d’Alain B. Nous avons pu apprécier le spectacle, encourager les membres du club présents sur la piste et avons passé de bons moments ensemble.  Nul doute que le club sera encore présent pour l’édition 2019.  Philippe AubryCliquez pour voir en plus grand svp - photos Ph Aubry - MGCF tous droits réservés

Bugatti et autres Amilcar, Riley, Morgan, Frazer Nash ou Darmont et bien sûr des MG. Les motos et side-cars ne sont pas en reste : Alcyon, Triumph, New Map ou Terrot sont également attendus, et font de cette journée un moment inoubliable. Igor Biétry nous a régalés de ses commentaires et de ses anecdotes.

Notre inscription au « MG Club de France - région Sud » animé par Jean-Pierre MARTIN nous a permis, dès 2018, de participer au Rallye Jean-Paul HAUTAIN NELIS dont l’objectif était de découvrir l’arrière-pays Niçois.

Départ du rallye vendredi 15 juin pour le 1er trajet 130 km:

Cliquez pour voir en plus grand svp - Photos : Pellegrino -  tous droits réservés MGCFDépart à 10h, notre organisateur était présent à l’heure dite, ambassadeur du Club, avec sa magnifique MG TC trônant à l’entrée du Parking et saluant de fait, l’arrivée de tous les participants ; un cadeau d’accueil (révélateur) fut remis avec le « Road books » mais à ne pas consommer en même temps !!! Les novices ont eu droit à la présentation de chaque équipage, ainsi qu’aux noms et prénoms de ces derniers. D’où, immanquablement, un méli-mélo de noms et prénoms à replacer ensuite sur la vingtaine d’équipages, très, très difficile !!! et étourdissant pour des novices.

A 14h, TOP Départ… nous voilà tous en route, quelques-uns dans des directions bien opposées ! (Je parle ici notamment pour nous). Et bien sûr, l’inévitable confrontation du couple s’est installée sur la base de l’interprétation artistique du « Road Book ».Cliquez pour voir en plus grand svp - Photos : Pellegrino -  tous droits réservés MGCF

Nous avons laissé derrière nous la Vallée du Var, « Le Broc » direction « Gréolière », et le fameux Parc aux Bisons des « Monts d’Azur ».

Retour par le Col de la Bleine dans la vallée de l’Esteron, la Clue D’Aiglin puis le petit village de Gillette si pittoresque et typiquement provençal. Retour à l’hôtel la tête pleine de ces paysages extraordinaires traversés : gorges étroites, vallées verdoyantes et pas une seule goutte de pluie qui avait été pourtant annoncée par notre chère météo régionale !

 

Cette année, il est possible de suivre 16 heures de retransmission du Mans Classic via Youtube live.

logo Mans Classic 2018

https://youtu.be/vQnBVjlMc-o

 Cliquez pour voir en plus grand svp - Photos : MH Bergel Ch Lissot -  tous droits réservés MGCFGilles Surel et Alain Dutrève nous ont concocté un rallye « aux petits oignons » et il y en a eu pour tous les goûts. Les MG et leurs occupants se sont retrouvés à Coudray Montceaux. Des jeunes, des moins jeunes se retrouvent à l’heure sur le parking. Je parle des MG bien sûr, les participants sont tous jeunes parce que passionnés. Parmi les MG une TC et une TF, des A, des B, B GT et V8, une Midget, des F et TF, une RV8. Toutes bien briquées pour la circonstance…

Cliquez pour voir en plus grand svp - Photos : MH Bergel Ch Lissot -  tous droits réservés MGCF

Après quelques échanges et un petit déjeuner, nous prenons la route pour Montmachoux à la rencontre de la ferme des autruches. Sylvette nous fait visiter l’élevage que son mari et elle ont débuté il y a 31 ans. Absolument passionnante cette visite surtout commentée par Sylvette sur un ton humoristique qui vous tient en haleine tout du long. Le plus grand et plus gros des oiseaux actuels est incapable de voler. Leurs ailes aux immenses plumes ne leur servent qu'à parader, à s'éventer ou à protéger les petits.  Trop de prélèvements à l’état sauvage ont été effectués et la moitié des espèces a disparu. 80% des autruchons qui naissent à l’Autruche Rieuse partent en Afrique, oui oui surprenant !

Cliquez pour voir en plus grand svp - Photos : Pascal Schretlen / Alain Danoy / Philippe Valot  tous droits réservés MGCFPour la 1ère édition de la "Normandine", 9 équipages avaient répondu présent par un temps maussade à Thury-Harcourt où nous attendaient Alain et Philippe, les deux organisateurs de cette sortie. Après un copieux petit déjeuner, la distribution des plaques, des road-book et des dernières vérifications nous voilà partis en direction de la Suisse Normande.

 Cliquez pour voir en plus grand svp - Photos : Pascal Schretlen / Alain Danoy / Philippe Valot  tous droits réservés MGCFNous longeons alors l'orne jusqu'à Pont d'Ouilly, traversons cette rivière pour prendre la direction de Clécy près des falaises du "pain de sucre". Apres un léger cafouillage dû à un panneau de direction mal interprété tout rentre dans l'ordre et la balade continue.Par de petites routes typiques du bocage normand, nous rallions le Bény-Bocage, puis empruntons la route sinueuse de la vallée de la Vire afin d'atteindre le restaurant "les bruyères" à Gouvet tout cela dans la brume et sous une pluie battante.

Après un repas gastronomique et sous un soleil voilé, nous reprenons notre périple toujours par de petites routes sinueuses à souhait en direction de la fonderie de cloches "Cornille Havard" mondialement connue à Villedieu les poêles. Là nous attend une petite surprise : en effet à l’entrée de la fonderie, une MGF était exposée et son propriétaire nous a fait l'honneur de nous rejoindre. La visite de cet atelier qui dure une heure environ, nous apprend le façonnage puis la coulée d'une cloche …pas si facile que cela, sans compter les finitions et l'accordement de celle-ci. En bref tout un savoir-faire transmis depuis 1865.