Imprimer

photo01 2

 

Cette année, le thème du salon portait sur les voitures d’incendie d’avant-guerre (DELAYE, DE DION BOUTON, LAFFY, BERLIET…) et mettait à l'honneur les sapeurs-pompiers du Gard venus faire une démonstration de désincarcération de véhicules.

 

photo02 3photo03 3

 

De notre côté, nous avons célébré le 25ème anniversaire de la MGF en offrant au modèle exposé par Arnaud Lefèvre un beau gâteau de polystyrène surmonté de bougies d’allumage…

 

 

 

 

 

photo04 3

Comme toujours, la MGA a remporté les suffrages féminins, il s’agissait cette fois du roadster 1600 de Jacques Gleize. Ce ne sont pourtant pas ces deux voitures qui ont attiré le plus d’affluence mais le capot ouvert de la MGC de Michel Wolfart, dont les deux mastervacs suscitèrent de nombreuses questions avec des réponses très variées :
• Un pour l’arrière, l’autre pour l’avant !
• C’est normal c’est une américaine, les américains il leur faut déjà 3 essuie-glaces alors pourquoi pas deux mastervacs !
Selon un avis d’expert, le premier étant devenu un peu faible, le deuxième est ajouté pour aider le premier ! Alors, …qui a la solution ???
Effet coronavirus ? les 10.000 visiteurs attendus n’étaient pas au rendez-vous et certains exposants avaient déclaré forfait. Heureusement, les contacts ont été semble-t-il plus riches que l’année précédente et nous en avons profité pour inviter les non-adhérents de passage au salon à se joindre à nous au prochain MG DAYS qui se tiendra le 7 juin à Alès.


photo05 3

 

Un grand merci à l’équipe de montage et de démontage (Richard Stordiau, Philippe Brunero, et nos exposants) grâce à laquelle nous avons pu installer notre stand dans le temps record de 2h30 !

 

 

Roger Bardelot