Imprimer

Rendez-vous vendredi midi au Château Les Quatre Filles. Ca commence bien! Tout le monde est là, 22 équipages prêts pour de nouvelles aventures dans les Cévennes, les Gorges du Tarn et de la Jonte, en longeant les grands Causses.

Après un buffet frais sous les marronniers, nous nous dirigeons, par une chaleur torride, vers le musée de la Nationale 7, où nous sommes accueillis par un passionné de voitures, qui nous retrace l'évolution des voies de circulation à travers le temps.

 

 

Le musée possède l'une des premières voitures électriques, une très belle collection du fameux « solex » et divers voitures, camions, caravanes et motos des années 1950 / 1960. Nous repartons vers Orange par la mythique N7, puis le long des petites routes du Gard, Uzès, Garrigues, Anduze et notre première étape dans un charmant hôtel niché à flanc de colline, en pleine verdure. Pendant que certains se relaxent dans la piscine, d'autres se détendent un verre à la main!
 

 

 

Après une bonne nuit, nous partons vers la Corniche des Cévennes, entre crêtes et vallées, rivière et montagne, ombre et soleil, St Jean du Gard, Florac, Ste Enimie, le Rozier et son joli village perché, d'autres villages au bord de la rivière, qu'elle est belle cette route ! Puis pour certains, c'est la visite de la Grotte de Dargilan, classée au patrimoine de l'UNESCO,  dite « la grotte rose », magnifique par sa taille, la variété des ses concrétions, et ses couleurs. Pour les autres,  ce sera la visite du Musée du Désert qui retrace l'histoire des Camisards après la révocation de l'Edit de Nantes.

 


 

 

 

 

 

 

 

Enfin, le dimanche matin, nous sommes accueillis à la Bambouseraie (unique en Europe pour la culture de ses 240 variétés de bambous) par un guide passionné et non moins passionnant, qui nous fait découvrir ce magnifique aménagement paysager, le jardin exotique, le labyrinthe, etc… avec bon nombre d'anecdotes.

 

 

 

 

 

Il faut savoir qu'un bambou peut pousser de 108 mm en quelques heures, on lui a donné le nom de "speedy Gonzales". La promenade est un enchantement ; il fait toujours aussi beau, et avant de nous séparer, nous déjeunons à l'Auberge Gardoise, ancien relais de diligence du XVIIème. Superbe !!

Merci et bravo à Jean-Paul et Martine pour cette belle aventure dans les Cévennes.
Et à bientôt

Anne Ducloux