Imprimer

Pour la quatrième année, le MG Club de France était présent à la onzième édition du Fest Jazz de Châteauneuf du Faou rebaptisé « Classic Motor Tour 2015 » par nos amis Anglais.
Les 24 /25 et 26 juillet, c’est près de 50 voitures qui sont venues d’outre-manche, de Bretagne, du grand Ouest bien sûr, mais également de Paris, de Provence et d’Alsace.
Un temps incertain comme la Bretagne le réserve parfois avec, un vendredi après-midi couvert mais sans pluie, un samedi superbement ensoleillé, un dimanche matin copieusement arrosé.

 


Le Fest Jazz, créé par le Jazz Kreiz Breizh et Good Time Jazz,  a tout de suite  été l’occasion d’un rassemblement de MG à l’initiative du MGOC des Midland emmené par Roy Clarke bientôt rejoint par le MG Club et le Triumph Club de France.

 


Les membres du MGCF se sont retrouvés le vendredi en fin d’après-midi au château de Kervoazec, superbe maison d’hôtes, accueillis chaleureusement comme toujours, par Ursula sa sympathique propriétaire Suisse tombée en amour pour ce château et son environnement.
Avec pour Denis et Dominique, la découverte d’un séjour sous une Yourte installée dans le parc.

 

 


Samedi, après la remise des Road Book, plaques de Rallye et autres cadeaux, c’est par une très belle journée d’été que nous avons découvert les routes du centre Bretagne en direction des Forges des Salles, village préservé, bel exemple du patrimoine industriel Costarmoricain.

 

 

 


Après une visite commentée, nous nous sommes retrouvés dans l’ancienne cantine des ouvriers des Forges autour d’un buffet et au son d’une petite formation Country.

 

 


L’après-midi était consacré, pour les plus courageux (chaussures de marche obligatoires) à la découverte guidée du Lac de Guerlédan.
Situé en centre Bretagne et asséché tous les 10 ans pour la maintenance du barrage, le lac laisse apparaître une vallée engloutie dans un site quasi lunaire. On aperçoit alors le tracé du chemin de halage, les écluses, des maisons d’éclusiers et de carriers, témoignage d’un temps passé.

 

 

Encore heureux qu’il ait fait beau, qu’il ait fait beau ! Air connu. Autrement, c’était la chanson de Pétula Clarck : La Gadoue, hou ! La Gadoue.
Retour pour une soirée Paëlla et Jazz sous le grand Chapiteau.

 

 

 

 

 

Dimanche, sous une pluie battante et abandonnant le programme initial d’une visite à la vallée des Saints forcément dans la gadoue, nous nous sommes repliés vers le plan B avec une visite du château de Trévarez.
Le domaine de Trévarez fut construit à la fin du 19e siècle en briques roses et pierres de Kersanton, par James de Kerjégu. Cette insolite bâtisse est alors dotée d’équipements novateurs pour l’époque (charpente métallique, ascenseurs, électricité, chauffage, décorations Art nouveau). Implanté au cœur d’un magnifique parc forestier et floral de 85 ha, le domaine est réputé pour la richesse de ses collections de camélias, rhododendrons et hortensias.


Déjeuner de clôture entre membres du MGCF sur les bords de L’Aulne et après midi Jazz au gré des envies et des scènes, alors que quelques rayons tentaient une percée.


Un WE Breton comme l’aimait Nadine, la grande absente.

Bernard Ricordeau