Cliquez pour voir en plus grand svp. Photos : Jacques Benbassat, July Bergel, Jacques Girodon, Bernard Pidot, Tous droits réservésLe rallye n’a commencé que le samedi mais… certains se sont retrouvés dès le vendredi à Honfleur. Petit tour à pied dans ce magnifique port et rencontre ou retrouvailles dans un charmant petit restaurant du port autour d’un diner, sorte de mise en bouche pour le rallye à suivre. Nous y avons fêté le passage à une nouvelle décennie de notre amie Wanda qui a reçu son lot de bouteilles de vin en cadeau. Par galanterie, personne n’a osé vérifier, à la fin du rallye, combien de bouteilles avaient été utilisées comme « carburant »…Cliquez pour voir en plus grand svp. Photos : Jacques Benbassat, July Bergel, Jacques Girodon, Bernard Pidot, Tous droits réservés
 
Le lendemain, samedi matin donc, les choses sérieuses pouvaient commencer : petit déjeuner matinal dans l’une des salles de la mairie de Bourneville (remerciements à monsieur le Maire), avant de lancer les 25 voitures à l’assaut des routes de Normandie. Et quelles routes ! Sept équipages d’MG’istes auvergnats nous avaient le plaisir de participer au rallye.

Découverte des chemins de terre qu’Alan avait malicieusement repérés afin de faire souffrir les bas de caisse de nos belles MG, quête du grimoire d’Eturqueraye, qui devait mener à la princesse endormie du château de Brumare, avant de trouver le trésor caché dans l’abbaye du Bec Hellouin ! A défaut d’arriver au bout de cette quête monty-pythonesque, les rescapés purent se réconforter autour d’un solide déjeuner gaulois, à l’Ancienne auberge de Menneval.

 

 

Cliquez pour voir en plus grand svp. Photos : Jacques Benbassat, July Bergel, Jacques Girodon, Bernard Pidot, Tous droits réservésEt c’est parti dans l’après-midi, pour Trouville la Haule cette fois-ci, où demeure le Sieur Alan, organisateur du rallye. Dans le pré d’Alan broutent ses nombreuses voitures, qui ont l’air d’avoir aussi peu envie de prendre la route que les placides vaches normandes que nous ne cessons de croiser, et le chemin final du Vicomte qu’il nous fera prendre à la fin pour nous rappeler les plaisirs des chemins de terre seigneuriaux de ses ancêtres, nous aurons l’occasion de visiter plusieurs merveilles : les maisons du XVII° et XVIII° de la Grande Rue de l’ancien port de Quilleboeuf, les routes vallonnées et les superbes demeures à toit de chaume du Marais Vernier, sans oublier l’attendrissant et intéressant Musée du Sabot. Et c’est effectivement crottés, fourbus mais heureux, que les 25 équipages se retrouveront, à la nuit tombante, pour profiter d’un repos bien mérité à Bourg-Achard.
Roger nous a régalés de chansons et de morceaux de guitare appréciés par tous.

Dimanche matin, le soleil était bien plus timide que la veille, si bien que seuls les courageux décapoteront pour Cliquez pour voir en plus grand svp. Photos : Jacques Benbassat, July Bergel, Jacques Girodon, Bernard Pidot, Tous droits réservésprofiter des embruns du mascaret et des bouses de vache normandes. Visite pédagogique passionnante du Vieux Moulin de pierre, réhabilité et en parfait état de marche. Malheureusement, il ne fonctionne pas quand il y a trop de vent, ni quand il n’y a pas de vent, ce qui était le cas, et qui se révèle bien fidèle à la réputation normande : « p’être ben qu’oui, pt’être ben qu’non, il est urgent d’attendre ! ». Nous n’aurons pas le temps d’attendre, sommés de répondre aux nouvelles perversités du Sieur organisateur du rallye. Car après les chemins de terre, le road book en anglais, les devinettes à l’humour tout aussi « rosbeef » (du genre : que peuvent bien partager les MG et le vieux phare du mascaret ?), il a bien fallu s’attaquer aux arêtes de poisson, je veux dire au terrible fléché allemand. Deux fois de suite, avec chemin de terre au milieu s’il vous plait, de façon à être sûr de ne pas en sortir indemne !
 
Cliquez pour voir en plus grand svp. Photos : Jacques Benbassat, July Bergel, Jacques Girodon, Bernard Pidot, Tous droits réservésLa belle colonne des 25 équipages de MG se brisa net, les survivants arrivèrent en ordre dispersé au pont de Brotonne, avant le sauve-qui-peut général, chacun de son côté, pour prendre le bac et arriver, enfin, sur une autre rive plus civilisée accompagnés par le désormais classique bar de capot auvergnat ! (Saint Pourçain blanc et pompe de rigueur). Avec nos amis auvergnats c’était d’ailleurs pause casse-croute à toute heure !
 
Alan avait bien fait les choses : sur l’autre rive, à Jumièges, il attendait nos vieilles voitures, heureux et goguenard, afin de nous amener nous sustenter à l’Auberge des Ruines (probablement, encore de l’humour anglais !). Un vrai déjeuner gastronomique et convivial, avec le résultat final des courses :

- 3 MG ne sont pas sorties indemnes – une PA de 1933 malheureusement hors course à ramener sur plateau, une énigmatique baignoire (B-noire) estropiée en ses fondements, une F de 2001 a prolongé son séjour normand chez un garagiste (ah, les modernes !). Le bon docteur mécano, Vincent Dransart a fait ce qu’il a pu pour ces MG mais…
- le podium est le suivant : 3ème équipage Lemaire, 2ème équipage Legrand et… 1er l’équipage Benbassat (probablement les plus assidus… ou les plus teigneux). Bravo à Anne et Jacques pour leur belle victoire mais aussi d’avoir réussi à damer le pion aux équipages trentenaires ! Ils ont reçu comme récompense une copie de tapisserie d'Aubusson de la Bataille d'Hastings ! Tout un symbole… Les 3 équipages ont également reçu de l’huile… moteur bien sûr !
 
Cliquez pour voir en plus grand svp. Photos : Jacques Benbassat, July Bergel, Jacques Girodon, Bernard Pidot, Tous droits réservésBref, un week-end délicieusement anglo-normand, qui a su allier plaisir de la conduite, de la bouche et des découvertes culturelles, alors un très grand merci à Alan (remercié par du Saumur Champigny) qui nous a permis de partager tout cela dans un grand esprit de convivialité, et sans lequel rien n’aurait été possible !
 
Faut y qu’il l’aime sa Normandie notre Richards cœur de lion !
 
Claire et Christian Couratier-Miquel
 
Remerciements pour leur sponsoring à :
André Pons – Adria (plaques de rallye)
Sylvana Devillers - Auto Contrôle de La Risle Pont Audemer
Arnaud Dillenschneider – agent général d’assurances Allianz
 
 


Des témoignages de quelques trentenaires ou même moins :
 
Alan RichardCliquez pour voir en plus grand svp. Photos : Jacques Benbassat, July Bergel, Jacques Girodon, Bernard Pidot, Tous droits réservéss, fidèle membre du club MG, nous fit découvrir l'espace d'un week-end sa Normandie si chère entre l'Eure et la Seine Maritime.
Ces 2 jours furent riches en paysage (dont le Marais Vernier, situé dans l'ancien méandre de la Seine), en villages parcourus avec le superbe Le Bec Hellouin, classé parmi les plus beaux villages de France, en visites pittoresques (Musée du Sabot, Moulin à vent) et culturelles avec l'abbaye de Jumièges.
 
Alan nous a gâtés avec de nombreuses attentions (brin de muguet, produits régionaux) mais aussi en nous faisant emprunter des chemins de terre au grand désespoir de certains. Le road book en anglais nous a valu quelques interrogations, il n'est pas courant d'utiliser le mot "thatcher" (= couvreur de chaume) mais les panneaux nous ont vite renseignés.
 Cliquez pour voir en plus grand svp. Photos : Jacques Benbassat, July Bergel, Jacques Girodon, Bernard Pidot, Tous droits réservés
Nous nous sommes bien pris au jeu des questions et des photos à retrouver sur le parcours.
Bilan très positif de ce week-end, un grand bravo à Alan
Caroline Rousseau-Lemaire
 
Week-end dépaysant, balades magnifiques, ambiance sympa... mais fatiguant quand on n’a pas l'habitude des rallyes MGCF ;-). Repas du dimanche à midi, vraiment délicieux. Merci Alan !
July Bergel
 
J'ai adoré faire du tout-terrain avec ma MGA !
Magali Legrand


Voici également une galerie des photos prises durant le week end

Photos : Jacques Benbassat, July Bergel, Jacques Girodon, Bernard Pidot


Console de débogage Joomla!

Session

Profil d'information

Occupation de la mémoire

Requêtes de base de données