A l’initiative de Marc Aubert et de Marie-Pierre, un week-end en avant guerre était proposé du 3 au 5 septembre sur les routes des gorges de la Loire, du Velay (Haute Loire) au Forez (Loire).

Marc l’avait annoncé à Chablis en 2009, lors du premier rallye MG avant guerre.
Rendez-vous était donné le vendredi à midi « au camp de base », l’hôtel les Cèdres Bleus  dans un cadre bucolique, arboré, en bord de Loire.


Neuf équipages étaient au rendez-vous dont 2 Luxembourgeois, Norbert et Marguy, Paul et Marceline.
Une J1, trois J2, une PA, une Type Q, une F1, une TA et une TC composaient le plateau.
Au rendez-vous également, soleil et ciel bleu. Autrement dit, des conditions idéales pour découvrir agréablement les gorges de la Loire depuis sa source au Mont Gerbier de Jonc, en passant par le Mézenc, le Puy en Velay et les Monts du Forez.

Un déjeuner  léger  permet de faire connaissance, et nous voilà partis sur les jolies routes des Gorges de la Loire avec un road book dont la page de couverture était l’œuvre d’André Charreyron. Destination : le Puy en Velay. Un parking nous est réservé face à la mairie. Nous partons découvrir le cœur historique avec une guide conférencière ; notre déambulation nous conduit par les rues pavées à la découverte de la dentelle au carreau, de la verveine du Velay, de la lentille du Puy, de la Via Podiensis (carrefour sur le chemin St Jacques de Compostelle). La cathédrale se mérite avec sa volée de 134 marches, mais cela en vaut la peine. Quant à la statue de notre Dame de France (22 m de haut) fruit de la fonte de canons de Sébastopol (bataille de Crimée 1855), aucun ne se sent d’attaque pour aller la visiter !

Petit rafraîchissement en terrasse et nous repartons en boucle pour l’hôtel.
La « Type Q » de Gérard Vasseur refuse de repartir (une tige de culbuteur ayant cassé) et finira sur un plateau.
À l’arrivée, SOS de l’équipage Reynaud avec la J1 : 2 crevaisons en 30 km, et donc….plus de roue de secours ! Qu’à cela ne tienne, la solidarité joue, et Gérard Vasseur dépose une roue dans la voiture de Claudine Charreyron qui assure la livraison !
Dîner tardif, soit, mais délicieux et raffiné comme tout au long du rallye : plaisir des papilles autant que des yeux.

Samedi à la fraîche, nous repartons à la découverte de paysages authentiques. L’équipage Vasseur a troqué sa voiture en panne pour le plateau : c’est sympa et rassurant pour tous, finalement.

Fin de matinée : à Moudeyres, très beau village à 1200 m d’altitude, visite d’une ferme du 17ème siècle admirablement préservée de son toit de chaume au mobilier, en passant par les outils. Repas typique, simple et goûteux.
L’après midi, en route pour la source de la Loire, à 1500m, le Mont Gerbier de Jonc, avec retour par la route du pied du Mézenc. On en prend plein les yeux de nature, de panoramas superbes, de paysages tantôt empreints de sérénité, tantôt sauvages. Vue sur les sucs et les vallées, avec souvent un air du bout du monde. Traversée de villages aux belles maisons typiques, murs de pierres sèches, toit de lauze, bruyères.
Retour à l’hôtel assez tôt pour profiter du parc avant le dîner, aussi fin que convivial, avec en prime, quelques blagues de Jean Paul Hautin Nelis !

Dimanche matin, météo estivale ; on boucle les valises avant de partir côté Forez, avec toujours les gorges de la Loire comme fil conducteur sur un parcours concocté par Christiane et Jean-Pierre Coutenson (TA).
Après le château d’Essalois et son magnifique point de vue, nous poursuivons par la cité médiévale de Saint Bonnet le Château, (mais aussi capitale de la boule de pétanque !)  avant de prendre la route par le plateau, pour regagner les Cèdres Bleus.

Déjeuner en terrasse dans le parc, et c’est déjà l’heure de se quitter.
Nous repartons avec des souvenirs plein la tête et… une bouteille de verveine artisanale pour les perpétuer.
Merci à tous les participants pour leur simplicité, leur bonne humeur.
Nous citerons, entre autres, les remerciements de Hélène et Philippe Raynaud, notre 600ème   membre du club (en novembre 2009) et qui nous venaient de Toulouse :

« ….Nous voulions vous remercier très vivement pour ce superbe rallye vraiment remarquable à tout point de vue.
 Nous avons été agréablement surpris par l'aimable ambiance entre les participants. Quand on " débarque " dans un groupe inconnu on a toujours un peu d'appréhension. Là, nous avons trouvé des compagnons  fort sympathiques. Par ailleurs  j'ai été bluffé par l'état des voitures et par leurs performances sur la route. Chapeau… »

Une pensée amicale pour Paul et Marceline qui ont dû nous quitter prématurément suite au décès du papa de Marceline.


Claudine et André Charreyron

Photos : Marc Aubert

 

Console de débogage Joomla!

Session

Profil d'information

Occupation de la mémoire

Requêtes de base de données