Le rallye MG by the sea, qui a lieu tous les 2 ans en Italie à Gabicce Mare, sur la côte adriatique, a cette année réuni pas moins de 79 voitures du 21 au 27 mai. Au volant de ces belles Anglaises : des passionnés MG venus de 10 pays différents. Parmi eux, 22 italiens, 16 suisses et 5 français, sans oublier l’équipage irlandais, qui a fait le plus gros déplacement. Pour notre part, c’est la troisième fois que nous participons à ce rallye sur 9 éditions.

 

 

 

 

Escortés comme des rois 

Ce rallye se distingue nettement de tous ceux auxquels nous avons participé sur le plan de l’encadrement. Alors qu’en France, les autorités nous imposent, dans un rallye promenade sur route ouverte, le départ de chaque voiture avec un intervalle d’une minute pour éviter… les bouchons, à Gabicce Mare, pour la sécurité, le rallye est escorté par une dizaine de motards de la « Polizia », qui nous guident sous forme de convoi. Pour nous, pendant une semaine, pas de feu rouge, pas de stop, pas de limitation de vitesse, pas de problème de navigation. Les plus anciennes MG partent en tête et les plus récentes en queue de peloton, et tout se passe bien.

Quelles Anglaises en Italie ? 

Les participants français sont venus en : TB pour Christian, TD 1250 pour Daniel, TD 1250 pour Georges et F  1800 pour André

 

Comme dans le cadre de chaque rallye, les MGB sont les plus nombreuses, suivies des A et des T.

Notons aussi la participation d’une MG TF chinoise immatriculée en GB  (calandre de F sur un bouclier de TF).

 

La dolce… Italia

MG by the sea, c’est aussi une semaine de vacances, de beaux hôtels avec piscine et la possibilité de suivre ou non le planning de Fabio, le président du club MG Italia. Pour nous, 4 français accompagnés du luxembourgeois Joseph, ce sera le roulage tous les jours. Nous ne sommes tout de même pas venus d’aussi loin pour bronzer en bord de la mer ! Bien que, le cabriolet en Italie, côté bronzage… !

 

A notre arrivée le lundi, les enregistrements sont faits, les plaques de rallye et les road books distribués, les hôtels attribués. Pour nous, ce sera le Majestic avec Daniel, Christian et Béatrice. Le Majestic est un peu excentré et décoré à l’ancienne, mais le personnel y est super accueillant. Quant à la cuisine, c’est à l’italienne, et pour qui aime les pâtes…

 

Le 1er soir, Fabio, notre chef GO, nous donne rendez-vous au théâtre Astra pour nous expliquer ce que sera notre semaine de vacances. Au menu de tous les jours, un itinéraire touristique de 100 à 250 km dans l’arrière-pays montagneux, avec visites de forteresses, châteaux, musées et autres joyaux touristiques. Cette présentation est suivie d’un cocktail dînatoire.

 

 

En fait, tous les jours au départ de Gabicce Mare, nous rayonnons en pétales en direction d’un lieu touristique, guidés et protégés par nos motards, qui semblent aussi prendre plaisir à nous escorter. Tous les jours aussi, à la mi-journée, nous sommes invités aux buffets dressés par nos hôtes d’un jour. Celui de Fermignano, à l’ombre des arbres et au bord de la rivière, est très apprécié, d’autant plus que monsieur le Maire se mêle à nous et nous fait vraiment comprendre que nous sommes les bienvenus, même pour plus longtemps si nous le désirons. Encore un qui a compris en quoi consiste la communication ! Il va même jusqu’à nous présenter un couple d’anglais installés au village sans regrets et sans espoir de retour au pays d’origine. Il fait si bon vivre dans un pays méditerranéen !

 

Nous visitons aussi le musée du papier à Fabriano, ville où l’on fabrique encore du papier à filigrane pour les billets de banque. Sans oublier le château du Baron de Beaufort, la ville de Sassocorvaro, et même le palais du prince de Carpegna, dont la charmante épouse nous guide et commente la visite de sa demeure d’été.

 

 

Le vendredi soir, une épreuve de régularité est organisée avec nos autos sur la piste de karting de Misano,  et  l’équipage André/Daniel monte sur le podium !

 

Pendant ce rallye, bien des équipages se sont liés d’amitié, sans différence de culture ou de nationalité. Les MG, jeunes et moins jeunes – le plus ancien modèle date de 1932 et n’aurait été réalisé qu’en 12 exemplaires – ont un côté fédérateur.

 

De ce voyage, nous garderons de nombreux souvenirs et images de cette accueillante province : les Marches.

 

A dans deux ans !

Il va sans dire que le l’organisation de ce rallye était hors pair. Un grand merci à Fabio et Bettina, tout comme à Ombretta, participante suisse qui a donné un bon coup de main à l’organisateur et qui est venue par la route avec sa TD qu’elle a eu neuve pour ses 18 ans.

 

 

Nous ne pouvons que vous conseiller de participer à la prochaine édition, qui se déroulera du 19 au 25 mai 2014. C’est en tout cas ce que nous avons l’intention de faire. Merci Fabio !

 

 

Simone et André Pons

La galerie de photos se trouve ici

 

Photos André Pons, MG Club de France, tous droits réservés

Console de débogage Joomla!

Session

Profil d'information

Occupation de la mémoire

Requêtes de base de données