C’est sous un soleil de plomb qu’Antoinette et Georges attendaient à Thonon les 28 équipages qui participaient au rallye de la Route des Grandes Alpes du 20 au 25 août 2012.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rencontres ou retrouvailles, rassemblements ou breefings, dès les premiers moments la bonne ambiance était assurée.

 

Virages, montées, lacets, cols et corniches, nous n’imaginions pas que nous ferions le voyage de la terre à la lune en MG.

 

Le 1er jour, après avoir gravi le col de la Colombière (1613 m), nous avons déjeuné au Grand Bornand. Après quelques réglages nous sommes partis vers les cols des Aravis (1488 m), et des Saisies (1633 m). Dans l'après-midi nous avons profité du paysage paisible que nous offrait les alentours du lac du barrage de Roselend, avant de grimper le col du Cormet de Roselend.

C’est là, à 1968m, que nous avons – par hasard - participé à la traite des vaches et connu la déception de l’un des équipage : la TF de Jean et Carole n’avait plus envie de continuer !

 

Descente sur Bourg St Maurice et montée aux Arcs 1800 pour une nuit face au Mont Blanc.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mardi, nos MG nous ont mené en direction de Val d’Isère et du col de l’Iseran (2770 m), Premier rendez vous lunaire

 

Après le déjeuner nous nous sommes dirigés vers Valloire via le col du télégraphe et avons logé à l’hôtel de la Poste. (tiens, bizarre, sur le parcours un tracteur agricole tractant une roulotte !?!)

 

Mercredi, dès le matin nous nous sommes lancés à l’assaut du Col du Galibier. Nous n’étions pas les seuls, beaucoup de cyclistes, et le tracteur agricole avec sa roulotte venus tout droit d’Autriche, en faisaient également l’ascension. On ne peut être qu’admiratif !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et bien que moins haut (2645 m) ce col est plus impressionnant que le celui de l’Iseran.

Bernard et Pierre n’en ont malheureusement pas vu le sommet, leur MGC a fait faux bond dans l’ascension !

L’après midi c’est le sommet du col de l’Izoard qui nous attendait (2360 m). Photos de groupe et arrivée - saluée par nos cris admiratifs - de l’agriculteur autrichien.

Quelques instants plus tard, Sam grimpait vaillamment sur la stèle de la Route des Alpes pour y apposer notre marque de passage : l’autocollant du MG Car Club de France

Dans la vallée, nous avons retrouvé le grand voyageur et avons, avec beaucoup de plaisir, bloqué la route pour lui remettre la marque de notre admiration...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Certains d'entre nous ont poussé leur machine un peu plus loin avant de rejoindre l'hôtel. En passant par Queyras, ils se sont rendus à St Véran, l'un des plus beaux villages de France. Après avoir reçu l'autorisation d'y accéder en MG, ils y ont provoqué un embouteillage !

Et, merveille de l'assistance, après le dîner à l'hôtel, Jean est revenu avec son MGB.

 

Jeudi, nous avons quitté Guillestre par le Col de Vars (2108 m) vers Barcelonnette.

Après le déjeuner, nous avons pénétré dans le Parc du Mercantour et certains y ont découvert le col de la Cayolle (2236 m). Les autres ont suivi la route du col de Restefond et de la cime de la Bonnette. Quelques kilomètres plus loin, alunissage en MG au sommet de la route de la Bonnette – plus haute route goudronnée d’Europe à 2802 m - où seuls le cri des marmottes et une rencontre fortuite avec des amis de Catherine et Eric, nous rappelaient que nous étions sur terre.

Alors que plus tard, en montant vers Valberg, Christian et Béa ont été arrêtés net par leur direction… l’une d’entre nous connaissait Germaine et son histoire de ficelles, de nœuds, d’œil de bœuf et de portes, et comprenne qui veut, mais tant d’hilarité nous a fait patienter pendant deux heures sans que nous nous en rendions compte. Pendant ce temps, Philippe s’occupait activement et avec un certain talent, de la circulation !

 

Plus tard, Daniel et Christian ont ramené l’équipage sain et sauf à l’hôtel où nous avons retrouvé Bernard et Pierre qui avaient fait un (petit) crochet à Lausanne pour chercher la MG TF en remplacement de la MGC.

 

Vendredi, une douzaine d’équipages ont profité de la journée libre – rendez vous à Menton à 19 h – pour suivre Géry, le fils de Vincent, dans les Gorges de Daluis et les Gorges du Cians. Routes et paysages époustouflants ont déclenchés la mécanique de nos appareils photos à maintes reprises. Nos MG ont beaucoup aimé aussi !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après le déjeuner nous avons rejoint le circuit prévu pour la journée, par les cols de la Couillole (1678m) et de Turini (1607m) et sommes arrivés juste à temps à Menton pour la réception surprise qu’Antoinette et Georges nous avaient préparée sur la terrasse du toit de l’hôtel.

 

Un grand MERCI à Antoinette et Georges Vuillemin qui nous ont permis de participer à cette randonnée estivale en MG qui nous a fait découvrir la Route des Grandes Alpes de Thonon à Menton avec beaucoup de plaisir et d’émotions.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La galerie de photos se trouve ici

 

Françoise Hagenaers

 

Photos : Françoise et Patrick Hagenaers, Georges Vuillemin, MG Club de France, tous droits réservés

Console de débogage Joomla!

Session

Profil d'information

Occupation de la mémoire

Requêtes de base de données