Au début de la balade j'avais distribué un petit questionnaire, les 4 gagnants ex-aequo ont bénéficié de la connexion internet de leur portable … trop facile !! Aussi les ai-je récompensés en leur offrant le grand privilège de pouvoir rédiger le compte rendu. Un seul équipage m'a répondu, Nelly et Eusebio Valdecasa, je les en remercie vivement.

 

Jean-Paul Hautain-Nelis

 

 

 

Compte rendu

 

Arrivée vendredi matin au Château Les Quatre Filles à Sainte Cécile-les-Vignes, remise des plaques de rallye, des road-books et d'un petit cadeau, dégustation (avec modération) des vins du domaine suivie d'un beau buffet.

 

 

L'après-midi, départ par temps plutôt frais, mais décapotés sous le soleil… vers le Mont Ventoux, qui ne renie pas son nom: vent 80 km/h, froid glacial (2° réel, - 6° ressenti), temps couvert et brume ne poussant pas à l'arrêt pour admirer le paysage, dommage.

Sur la descente, on retrouve des températures plus acceptables, on emprunte encore quelques routes bien sinueuses et on reprend encore un petit peu d'altitude au Col des Abeilles vers Sault et le Plateau d'Albion.

Durant la descente vers Pertuis, un participant "a éjecté" sa copilote dans un virage (portière mal fermée): résultat, ambulance, séjour d'une paire d'heures à l'hôpital, heureusement pas de casse, quelques belles contusions et surtout une grande frayeur !!

Un dernier petit col, Col de l'Aire, au retour dans le Luberon et arrivée au Sevan Park Hôtel de Pertuis, bien confortable, où l'on peut se réchauffer, sans toutefois pouvoir profiter de la belle piscine.

 

Samedi, on traverse quelques jolis villages du Luberon et des Alpes-de-Haute-Provence, en empruntant de charmantes petites routes. Nous passons, entre-autres, par le village de Lurs, lieu de la célèbre Affaire Dominici (août 1952), la Via Dominitia, particulièrement étroite, et nous voilà repartis dans la montagne.

 

Nous grimpons vers la Montagne de Lure et passons un nouveau col, le "Pas de la Graille" à 1735 m, puis le "Signal de Lure" à 1826 m. La température est plus basse (-1°), mais le temps est clair et le vent moins fort. Le paysage enneigé est superbe, grandiose, au sommet, il faut tout de même faire attention à la route un peu verglacée. Un sapin chargé de neige, secoué par une rafale de vent, saupoudre la voiture toujours décapotée !!

 

On redescend sous le soleil, vers St Etienne-les-Orgues pour rejoindre un sympathique restaurant.

Après le déjeuner, on traverse encore quelques villages pittoresques pour arriver au Château Sauvan, où nous bénéficions d'une visite guidée très intéressante. Dans l'enthousiasme, nous avons tous cotisé pour la plantation d'un arbre au nom du MG Club de France dans le cadre de la reconstitution des jardins à la française autour du château.

Retour vers le Sevan Park Hôtel par une très jolie route, cette fois les cols sont moins hauts, il n'y a pas de neige et la balade devient beaucoup plus agréable.

 

Le dimanche commence sous un beau ciel bleu, la température n'est pas encore super mais on finit par s'y habituer.

 

Visite guidée des Moulins de Régusse, commentée par des passionnés qui nous apprennent tout sur le système des moulins à vent de Provence.

Puis arrivée au Domaine de l'Estello, pour une dégustation de rosé très agréable, accompagnée de quelques délicieuses tapenades bien provençales. On trouvera une petite place dans la MG pour quelques bouteilles de cet excellent rosé.

 

 

Après cet agréable apéritif, il ne nous reste plus qu'à nous diriger vers "La Cabro d'Or" nous partageons un dernier repas, avant de conclure cette belle balade en Provence. Bon, la chaleur du "Sud", que nous attendions, nous les Normands, n'était pas au rendez-vous, mais elle était dans les cœurs, dans l'accueil et dans la belle organisation.

 

 

Nelly et Eusebio Valdecasa

 

 

 

La galerie photos se trouve ici

 

Photos : MG Club de France - Tous droits réservés

Console de débogage Joomla!

Session

Profil d'information

Occupation de la mémoire

Requêtes de base de données